Téléalerte

Prévention des risques :

La commune de Montguyon opte pour la solution téléalerte

et invite les Montguyonnais à s’inscrire sur la base de contacts

Face aux risques pandémiques, météorologiques (tempêtes et grains) et de pollution (liée au transport de marchandises), les élus de la commune de Montguyon (17) ont décidé de mettre en place un système automatique d’alerte à la population afin de mieux prévenir et gérer ce type d’événements. Ils ont choisi téléalerte, conçu par le leader du secteur – ciitélécom, pour ses performances et sa simplicité. L’occasion de le présenter à toute la population et d’inciter celle-ci à s’inscrire sur la base de contacts.

Si la gestion courante de la commune peut créer un besoin régulier de communiquer rapidement et de façon ciblée avec les habitants (ex : annonces de coupures d’électricité, travaux de voirie, …), la municipalité pense surtout aux risques majeurs et aux informations sensibles (ex : débordement du Palais, accident routier à proximité).

C’est pourquoi, elle a décidé, afin d’assurer la protection de ses administrés, de mettre en place l’automate d’appels téléalertede la société ciitélécom : un puissant outil pour s’adresser à ses ressortissants de façon massive mais ciblée (par quartier, tranche d’âge, etc.).

L’automate d’appel d’alerte est un moyen d’alerte officiel qui complète ou remplace les sirènes d’alerte. Il est préconisé dans la loi 2004-811 de modernisation de la sécurité civile du 13 Août 2004.

ciitélécom, expert télécoms depuis 30 ans, est déjà très présent dans le département (11 communes clientes). Il s’appuie sur deux plateformes distantes, parfaitement redondées, qui permettent d’assurer jusqu’à 330.000 alertes par heure (via 3.000 lignes), envoyées sur tous les médias pertinents (SMS, téléphones fixes et portables, e-mails, fax, réseaux sociaux, notifications).

« C’est l’assurance d’une réception du SMS d’alerte en moins de 10 secondes grâce à l’utilisation d’un canal de service dédié » explique Georges Bento, responsable régional de ciitélécom.

Son système d’alerte est agréé par le Ministère de l’Intérieur depuis 2001 pour équiper les préfectures dans le cadre du système GALA (Gestion de l’Alerte Locale Automatisée), ainsi que par plus de 800 collectivités de toutes tailles et une centaine de sites Seveso seuil haut.

Que doivent faire les montguyonnais ?

La solution s’appuie sur une base de données, constituée préalablement à partir de l’annuaire téléphonique public et complétée par les inscriptions volontaires des habitants.

Gratuit pour le citoyen, ce système répond à toutes les exigences en matière de RGPD (confidentialité des données personnelles). Les données sont en effet gérées de manière strictement confidentielle par la mairie, hébergées en France par ciitélécom pour l’usage strict de l’alerte et de l’information communale. En aucun cas, elles ne seront communiquées à des tiers. « Les systèmes sont parfaitement étanches et nous-mêmes, en tant que ciitélécom, n’avons pas accès aux données de la base » complète Georges Bento.

A ce jour, les coordonnées de 622particuliers et professionnels sont renseignées sur près de 1600 habitants au sein de la commune. Aussi, l’équipe municipale lance un appel pour que tous les habitants de la commune s’y inscrivent en complétant leurs coordonnées pour recevoir les informations officielles et urgentes de la mairie.

Pour cela, l’équipe invite à se rapprocher rapidement soit de l’accueil de la mairie, soit en ligne via le site internet : www.inscription-volontaire.com/montguyon

  • Compte rendu du Conseil Municipal du 19 juillet 2022

    pdf | 104,80 Ko | 20 Juillet 2022

    Télécharger
Haut de page
Copier le lien