Heure Civique

La crise du COVID-19 et plus particulièrement le confinement imposé en mars et avril

2020 ont révélé des élans de solidarité et d’entraide sans précédent, accompagnés de différentes manières par des organismes publics mais aussi associatifs.

La commune de Montguyon est aussi engagée au quotidien pour une cohésion sociale forte : implication des agents municipaux, mobilisation des acteurs sociaux, accompagnement des associations…

Aujourd’hui, il faut aller plus loin et ancrer la solidarité au plus proche des personnes fragilisées dans une période de crise sanitaire aigüe.

C’est le sens de l’appel lancé par l’équipe municipale qui invite les

Montguyonnais à réaliser des actions de solidarité entre voisins avec « l’Heure Civique »,une heure par mois pour donner de son temps.

Cette initiative est prise en collaboration avec Atanasse Périfan, Président de la

Fédération Européenne des Solidarités de Proximité et Créateur de la Fête des Voisins et de Voisins Solidaires et le département de la Charente-Maritime.

Pour participer à ce dispositif, vous pouvez vous rendre sur le site montguyon.lheurecivique.fr pour déposer vos coordonnées.

Une dynamique qui permet à chacun d’entre nous d’exprimer sa solidarité et d’être acteur du bien-vivre ensemble sur notre territoire.

Un constat : le lien social s’affaiblit au fil du temps

Pour le renforcer et le rendre plus efficace, la solidarité doit reposer sur trois piliers complémentaires :

la solidarité naturelle (famille), la solidarité organisée (institutions, associations, bailleurs sociaux, entreprises) et la solidarité spontanée, informelle (voisinage).

La première vague de la crise sanitaire au printemps a révélé un formidable élan de générosité. Les différents appels à l’entraide exprimés ont invité des citoyens à devenir acteur solidaire à travers la confection de masques, en allant faire les courses d’une voisine âgée ou en préparant des paniers repas pour les plus démunis…

Cette pandémie du coronavirus a été le catalyseur de millions d’initiatives citoyennes ou de gestes individuels spontanés qui sont venus efficacement en renfort des dispositifs institutionnels mis en place par les mairies, les départements, l’État ou les associations.

Aujourd’hui, à Montguyon, la collectivité, soucieuse de ses habitants se doit de garder cette énergie et d’être facilitatrice dans la mise en place de gestes de solidarité de ses concitoyens.

Mise en place de l’Heure Civique à Mulhouse

Ce dispositif est simple : une heure par mois, c’est à la portée de tous. C’est là sa force. L’Heure Civique est la porte d’entrée, la première marche dans un parcours de l’engagement citoyen. C’est d’abord un outil d’identification des bonnes volontés pour être plus efficace.

Cet appel à la mobilisation permet de relancer l’élan de solidarité et mobiliser, de manière positive, les Mulhousiens.

L’Heure Civique apporte une solution à la fragilisation du lien social et ainsi permettre la continuité de vie à domicile des personnes fragiles.

Á Montguyon, l’élan de solidarité du 1er confinement s’est traduit par un contact direct avec plus d’une centaine de volontaires dont la plupart ont pu être orientés vers des associations de solidarité comme la Banque alimentaire ou vers des personnes isolées et fragilisées par la crise sanitaire. Ainsi des liens souvent intergénérationnels se sont noués et ont parfois perduré au-delà du 1er confinement

Pour préparer le lancement de l’Heure Civique et tester l’idée du concept, une trentaine de ces volontaires a été recontactés, afin d’avoir leur avis sur le principe de l’Heure Civique et d’écouter leurs retours d’expériences solidaires du 1er confinement.

Ils ont tous unanimement exprimé la volonté de poursuivre leur action de solidarité, en s’inscrivant notamment dans le dispositif Heure Civique.

Haut de page
Copier le lien