Aller au contenu Aller au pied de page

Tourisme

Office du Tourisme

L’office du tourisme, récemment installé au 10 Place de la Mairie, vous accueille dans un espace de 50 m², plus grand, plus centralisé, la nouvelle structure a de quoi séduire.

Véritable carte de visite du sud saintonge, on y trouve un espace d’accueil, une zone d’informations et un espace boutique aménagé sur un support évoquant les remparts du château situé à proximité.

Que vous soyez simple voyageur cherchant à obtenir des informations ou habitant désireux de mieux connaître votre territoire ou encore pour tout savoir sur le programme des activités, Cristèle et Martine se feront un plaisir de vous y accueillir.

Le bureau est ouvert au public :

du mardi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h30,

ainsi que le samedi matin de 9h30 à 12h30.

Pour plus d’informations consultez le site de la Haute-Saintonge

La Maison du Kaolin

Le kaolin fut découvert en Chine au VIème siècle.

Cette matière première, que l’on retrouve dans le bassin des Charentes, est plus connue sous le nom de « Terre Blanche ».

C’est en 1865 que le maître faïencier bordelais Jules Vieillard décide d’utiliser les terres charentaises pour remplacer le kaolin importé d’Angleterre. La réussite de ses productions rend célèbre la terre blanche des Charentes.

C’est au début du 20ème siècle qu’une activité naît sur la commune du Fouilloux où cette terre blanche est extraite par des galeries creusées en sous-sol.

Cette méthode, très coûteuse et peu rentable, est vite remplacée par une extraction sous forme de carrières dites à « ciel ouvert ».

C’est la naissance d’une nouvelle industrie.

Les sites de traitement de cet « or blanc » ou argile kaolinique, se spécialisent dans des disciplines différentes mais complémentaires.

Au tout début cette argile est vendue aux clients sous trois formes différentes : Argile brutes de carrières, argile broyée et traitée, argile cuite dans les premiers fours rudimentaires.

Le 20ème siècle apporte un essor considérable à cette industrie. Des méthodes nouvelles de recherche et d’extraction sont mises en place.

Grâce aux laboratoires dont chaque usine se dote, des produits nouveaux apparaissent pour répondre aux demandes des clients.

En ce début du 21ème siècle, les produits marchands qui « sortent » de ces usines entrent dans la fabrication de très nombreuses applications commerciales.

On les retrouve, entre autres, dans l’agriculture, la métallurgie, le bâtiment, la pharmacologie, les produits de beauté, les peintures, les colles, les caoutchoucs, etc, etc,…

Quant aux carrières en fin de vie, elles subissent un réaménagement des sols. On les retrouve aménagées en lacs verts ou bleus, en aires de baignade, s’intégrant parfaitement dans les paysages locaux et donnant à la région un support touristique par des circuits de visite et de détente.

Cette « Terre Blanche » a permis de mettre en oeuvre la plus grande activité de notre région et de créer un énorme bassin d’emplois.

Le musée du kaolin, situé au 10, Place de la Mairie, vous présente, des débuts à nos jours, la vie et les activités de cette industrie, les conditions de travail du personnel, les sites d’extraction et de traitement des argiles.

Vous y trouverez des jeux d’enfants, des murs d’images et de photos, des vidéos, des produits en tous genres, la présentation dynamique des différentes usines qui ont peuplé notre région et plein d’autres choses encore.

L’office de tourisme est sur place pour vous guider et répondre à vos attentes et vos besoins.

Haut de page
Copier le lien